http://www.vernier.ch/fr/portrait/apercuhistorique/
18.06.2018 02:33:44


Histoire de Vernier



Le nom de Vernier proviendrait du mot celtique « verne » désignant l’aulne (arbre d’Europe qui croît dans les lieux humides). Situé sur la route romaine Genève-Lyon, le village a probablement été fondé par les légionnaires romains qui vainquirent les Helvètes lors de leur tentative d’émigrer en France, en vue de s’installer sur des terres plus fertiles. Cette route empruntait le tracé de l'actuel chemin des Tattes, qui part de la sous-station transformatrice de la Renfile. Lors de la construction de l'école de Châtelaine, en 1915, des fouilles mirent à jour des fers de mulets et de chevaux datant de l'époque des légionnaires de Jules César.

Vernier faisait partie du pays de Gex, qui fut successivement occupé par les Burgondes, les Francs, les Sarrasins puis les Germains. Un grand combat se déroula à Vernier, en 1027, en un lieu appelé depuis « Les Batailles ». Un cimetière barbare a été retrouvé à cet endroit, de même qu'aux Combes, de part et d'autre de la route de Vernier à l'entrée du village.

La paroisse de Vernier, après avoir dépendu de l'abbaye bénédictine de St-Jean, avait été rattachée à celle de St-Claude, dans le Jura. Il existe des documents relatifs à la reconstruction de l'église, en 1477, sur l'emplacement actuel de l'ancien cimetière de Vernier.

Autre

Les armoiries de Vernier
Essor économique
Rattachement à la Suisse
Un XVIe siècle mouvementé