Bienvenue sur le site internet de la ville de Vernier



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4
Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen
_RUBRIKNAME_

La Ville de Vernier a son vin

Le Domaine des Pendus à Peney exploite la parcelle au-dessus de Givaudan. Le vin qui y est produit est aujourd’hui vendu sous le nom de « Coteau de Vernier ».

Un article publié dans l'ActuVernier de juin-juillet 2021

Une vaste parcelle en pente située au-dessus de l’entreprise Givaudan. C’est là désormais que poussent les vignes du « Coteau de Vernier », les seuls crus vinifiés à partir de raisins verniolans. Le Domaine des Pendus, qui exploite le terrain, a produit les premières bouteilles en 2019. En collaboration avec la Ville de Vernier, les vignerons veulent proposer aux habitants des activités sur les thématiques du terroir et de la viticulture.

Jusqu’à récemment, les ceps du coteau de Vernier étaient exploités par Marc Zeller et Jacques Mermillod, coopérateurs de la Cave de Genève. Le raisin récolté était alors mélangé aux fruits d’autres vignobles du canton pour produire des vins vendus sous l’étiquette de la coopérative.

En 2019, le Domaine des Pendus a repris l’exploitation d’une partie des parcelles qui surplombent Givaudan, lors d’un échange de terrain avec Marc Zeller, avant tout producteur de lait. Avec ces trois nouveaux hectares, la famille Sossauer diversifie la situation de ses plantations. Elle espère ainsi limiter les dégâts en cas de gel ou de grêle. « En 2017, nous avons perdu 70% de notre production, se souvient David Sossauer. J’ai alors constaté que les vignerons qui s’en sortaient le mieux dans ce genre de cas étaient ceux qui n’avait pas toutes leurs terres au même endroit. »

Pour le vigneron, ces nouvelles parcelles offrent aussi l’occasion de valoriser le terroir verniolan. Les raisins du coteau de Vernier sont travaillés séparément du reste des récoltes du domaine. « On peut faire cela qu’avec les meilleures parcelles », précise le spécialiste.

Le terrain du coteau est intéressant, selon David Sossauer. Son sol caillouteux, sa pente et son exposition s’annoncent prometteurs. Le Domaine des Pendus a d’ailleurs déposé une demande pour que le vin qui y est produit soit classé en « premier cru », l’appellation la plus prestigieuse. « Je suis certain qu’elle sera acceptée », assure le vigneron. La parcelle semble n’avoir qu’un défaut : sa déclivité. « Le travail de la vigne y est exigeant physiquement, confie le vigneron. Les machines passent difficilement, nous devons faire beaucoup de choses à la main. »

Approchées par David Sossauer et séduites par un vin au nom de la commune, les autorités des Vernier sont partie prenante du projet. Elles souhaitent à l’avenir développer diverses activités autour de la vigne et du terroir avec le Domaine des Pendus. Plusieurs idées sont en gestation : des visites avec dégustation pour les seniors, des petits jobs lors des vendanges pour les jeunes ou encore des activités ludiques organisées dans le cadre du parascolaire. « C’est l’occasion de montrer le côté polymorphe de notre ville et d’avoir des contacts avec des métiers de la terre dans une commune à première vue très urbaine », souligne le secrétaire général de Vernier, Michel Bürgisser.

Les vins du coteau de Vernier devraient également garnir les tables des événements communaux. La Commune a déjà passé commande au Domaine. Trois cépages sont actuellement disponibles : un pinot blanc, un pinot noir et une syrah.

Info
Domaine des Pendus
Route de Peney-Dessus 1, 1242 Satigny.
www.domaine-des-pendus.ch

Ci-dessous, l'article de la Tribune de Genève du lundi 21 septembre 2021.

 


Document 21 09 22_TdG_Article (pdf, 572.0 kB)


Date de l'actualité : 22 sept. 2021


  • Mairie de Vernier
  • Rue du Village 9
  • Case postale 520
  • CH 1214 Vernier
  • Ouverture du guichet 9h-14h
    Mercredi 9h-17h
  • Facebook


  • Druck Version
  • PDF